Régimes monétaires et cultures économiques

Jörg Guido Hülsmann*

This paper was presented at the III. ECAEF/CEPROM Conference on “Concurrent Currencies: Curse or Cure?” in Monaco on Dec. 6, 2018. These academic conferences in honor of Jacques Rueff are planned and organized by ECAEF (European Center of Austrian Economics Foundation, Liechtenstein) and hosted in Monaco by CEPROM (Center of Economic Research for Monaco).

La liberté monétaire est-elle un mal à éviter, ou au contraire un remède à rechercher ? Cette question a été abordée maintes fois dans l’histoire de la pensée économique depuis le 16e siècle. Elle a été abordée essentiellement, et à juste raison, des points de vue économique et politique. Sans doute trouvons-nous ici le cœur de la question. Il est nécessaire d’avoir des idées claires sur les conséquences économiques et politiques qui découlent de la liberté monétaire, par opposition au traditionnel monopole régalien, avant de trancher sur sa mise en place, ou non.

III. ECAEF/CEPROM CONFERENCE, MONACO 2018
Concurrent Currencies. Curse or Cure? Papers of the III. ECAEF/CEPROM Conference

Cependant, il convient de porter l’attention également sur ses ramifications culturelles. L’on peut reconnaître l’arbre par tous ses fruits, pas seulement par ses avantages et inconvénients économiques. Les institutions monétaires ne mènent pas une existence autonome, séparée du reste de la vie humaine. Elles ont forcément des ramifications sur le vivre ensemble des citoyens ; sur leurs priorités ; sur leurs manières de regarder le monde ; sur ce qu’ils aiment et détestent ; sur ce qu’ils considèrent être un problème ; et sur ce qu’ils pensent être une solution.
Mais quel est le poids de cet impact culturel de la monnaie ? Surtout, comment se manifeste-t-il concrètement ? Quels sont les mécanismes qui sont ici à l’œuvre ?

Le temps qui nous est imparti ne permet malheureusement pas de faire un tour complet de la question. Nous allons nous concentrer sur les mécanismes les plus importants, et nous allons les mettre en relief en comparant deux régimes monétaires diamétralement opposés, celui de la liberté monétaire, d’un côté, et le régime de l’interventionnisme monétaire qui prévaut aujourd’hui dans la quasi-totalité des pays du monde.

Dans ce qui suit, nous allons donc d’abord esquisser les traits caractéristiques de ces régimes monétaires et leurs conséquences sur les prix (I). Puis nous allons rappeler les principaux points de critique qui sont typiquement adressés à l’interventionnisme monétaire (II) avant de présenter, en plus de détail, ses conséquences culturelles (III) …

Read the full version here ->
Régimes monétaires et cultures économiques (PDF)


*Jörg Guido Hülsmann is a German-born economist of the Austrian School of economics who studies issues related to money, banking, monetary policy, macroeconomics, and financial markets. Hülsmann is professor of economics at the University of Angers’ School of Law, Economics, and Management. This paper was presented at the Annual Conference of the Center of Economic Research for Monaco (CEPROM), held at the Oceanographic Museum in Monaco, 5 – 6 December 2018, Monaco.